Le lyocell (ou Tencel)

Juil 5, 2023 | Lexique : matière

Le Lyocell ou Tencel une matière sous-côté

Assez peu connu du grand public, le lyocell est pourtant LA matière à avoir quand on est une marque éthique. C’est une fibre artificielle faite à partir de pulpe de bois issu majoritairement de l’eucalyptus.
 
Il arrive aussi qu’on l’appelle Tencel : le Tencel étant la marque déposée tandis que le lyocell est un procédé.

Les propriétés magiques du lyocell

La principale qualité du lyocell est son extrême douceur qui peut rappeler les qualités de la soie.

En plus de ça c’est une matière anti-odeur, respirante, résistante et absorbante. Mon client de la marque Pomecha a ainsi créé une collection complète de vêtement de sport à partir de Lyocell.

Elle est idéal pour le sport puisqu’elle sèche très vite et se froisse assez peu tout en gardant un touché agréable contrairement aux fibres synthétiques comme le polyester majoritairement utilisé dans le sport. Elle s’utilise aussi beaucoup mélangée avec d’autres matières comme le coton pour apporter de la fluidité.
 
Par contre, ce n’est pas une matière très chaude, on l’utilisera donc principalement pour des vêtements d’été comme un tee-shirt, une robe, une chemisette, les sous-vêtement…
short pomecha homme sport
eucalyptus fibre

Jouer à l’apprenti chimiste pour reconnaitre le lyocell ?

Le Tencel est assez dur à reconnaître, il a une main particulière qu’on appelle souvent « peau de pêche » dans le jargon. Néanmoins, tu peux faire un test, tu le brûles et il doit se consumer intégralement très rapidement.
 
Il ne faut pas le confondre avec du coton. Le coton a un touché un peu moins fluide et se froisse beaucoup plus.

La fabrication du Lyocell, ou l'art de faire de la pâte-à-modelé...

Comme toutes les fibres artificielles, le procédé est identique. On va d’abord récupérer des copeaux de bois (ici de l’eucalyptus) que l’on va mélanger avec un solvant chimique (ici un solvant non-toxique, contrairement à la viscose ou il est extrêmement toxique) qui va en extraite la cellulose.
 
Cela va former une pâte visqueuse que l’on va passer dans une filière pour créer des filaments que l’on va étirer pour former un fil continu. Un peu à la manière de ta machine à spaghetti de quand tu étais petit.
Il ne reste plus qu’à tisser ou tricoter le fil pour former un textile !

La reine des fibres chimiques éthiques : le lyocell

Comme je le disais précédemment le Tencel est l’amie des marques éthiques. Contrairement à la viscose classique le solvant chimique utilisé pour le lyocell est non-toxique.
 
De plus, plus de 90% du solvant est récupéré dans un bac pour être réutilisé. Il utilise alors 5 fois moins d’eau que pour la production de coton.
 
Dernier point positif le lyocell est issu de forêts durables européennes.