Analyse du marché du textile 2022-2023

marché textile vente de vêtements

Tu te demandes certainement comment faire ton étude de marché pour créer ta marque de mode.

J’ai rassemblé ici toutes les données et chiffres clés qui vont te permettre de comprendre l’état du marché de l’habillement textile sur ses 3 dernières années et comment tu peux trouver les perspectives et opportunités de croissance pour ta marque de mode et pour finir comment faire ton étude de marché.

Les tendances actuelles du marché textile : chiffre clés

La vente physique au ralenti

Tu l’auras peut-être remarqué, depuis le Covid, le marché de la vente de vêtement en boutique physique a beaucoup de mal à croître. Les gilets jaunes et les récentes émeutes durant les soldes d’été 2023 n’ont pas facilité la vie des commerçants.

D’après une étude menée par l’Alliance du Commerce sur 60 marques, le chiffre d’affaires en magasins a augmenté de 2,8% en 2023 par rapport à Février 2022. Cette augmentation est néanmoins à nuancer puisqu’en Février 2022 les chiffres n’étaient déjà pas très bons à cause du début de la guerre en Ukraine et de la crise économique. Néanmoins, au total depuis début 2023, les achats en magasin augmentent de +4,9% en comparaison de 2022, ce qui montre que la croissance reprend doucement.

En résumé, si tu veux créer ta marque de vêtement, le commerce physique n’est peut-être pas la meilleure solution. Je te conseillerais de favoriser une stratégie e-commerce plus facile pour faire tes 1ères ventes. Dans le milieu c’est ce qu’on appelle les marques DNVB, elles sont nées sont internet et vendent en ligne. Parmi les plus influentes, on retrouve pas exemple Sézane, Bonne geule, Asphalte…

sézane DNVB
Sézane l’exemple typique de la DNVB

Un marché en ligne qui perdure malgré les difficultés

La vente en ligne sur le marché de l’habillement avait subi une forte augmentation pendant le confinement en 2021 étant donné que les clients n’avaient plus que ce mode d’achat. D’après une étude du Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), il y avait en moyenne un achat par semaine en ligne par client.

En 2022, la guerre en Ukraine et la crise économique ont tout comme le marché physique impacté le marché de la mode en ligne. La marque Bonne Gueule en a fait un podcast complet avec plusieurs marques invitées comme Asphalte. Elles expliquent pas à pas comment en tant que jeunes marques, elles ont surmonté les difficultés :

  • Retard de production sur l’ensemble de la chaîne dû à des problèmes d’approvisionnement de matières premières
  • Impact sur le prix avec l’augmentation du coût de transport, de l’énergie et des matières premières
  • Baisse du pouvoir d’achat des clients et donc diminution des ventes 

En 2023 la croissance reprend son cours. D’après une étude de Fevad, les trois premiers mois de l’année 2023 ont enregistré la somme énorme de 39,2 milliards d’euros de vente en ligne. Ce qui fait une augmentation de 20,2% des ventes en seulement 1 an.

Et c’est pas fini…

Augmentation des marchés de la seconde main et de la mode éthique

Il n’y a pas que le marché de l’e-commerce qui reprend du poil de la bête, mais aussi les marchés de la seconde main et de la mode éthique. Le marché du vêtement d’occasion et vintage a gagné en popularité, principalement en raison de son aspect durable, des prix plus abordables et de la recherche de pièces uniques. Les plateformes en ligne spécialisées dans la vente de vêtements d’occasion ont ainsi connu une forte croissance.

Le marché de la seconde main serait ainsi passé d’environ 1 milliard d’euros en 2018, à 6 milliards en 2022 d’après un article de Fashion Network. Des plateformes comme Vinted ont aujourd’hui explosé, en 2021 l’application a atteint les 245 millions d’euros de CA d’après une interview des échos datant de juin 2021.

Mais au-delà du vintage, les marques éthiques tirent aussi leur épingle du jeu. On a vu de nombreuses marques de mode exploser comme Resap ou encore We are Jolies. D’après le magazine en ligne Fashion Network, 27% des Français demandent plus de mode éthique !

Mais qu’est-ce qui fait la réussite de ces nouvelles marques de mode éthique en ligne ?

Les perspectives et opportunités de croissance à saisir

La proximité des marques avec leurs clients

Une des principales raisons de la réussite de ces marques, c’est qu’elles ont su créer un vrai lien de proximité avec leur audience. Les grosses marques ont souvent plus de mal à fidéliser leurs clientèles car elles n’ont pas ce lien que peuvent avoir ces jeunes marques.

Les jeunes marques utilisent plusieurs techniques :

  • Raconter les coulisses de la marque. Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de vendre des produits mais de réussir à embarquer l’audience dans son parcours entrepreneurial.
  • Se servir des réseaux sociaux pour échanger en direct. Encore une fois les jeunes consommateurs ont besoin d’avoir un contact rapproché avec la marque et son créateur. De nombreuses marques d’e-commerce ont par exemple des community managers qui gèrent le SAV directement sur messagerie instantanée sur Instagram. Fini les hot-lines avec musique d’ascenseur !
  • Connaître ta clientèle grâce à la co-création. La co-création est une méthode de création de produit ou de service qui consiste à partir des besoins de la cible en la questionnant, plutôt que de faire des suppositions sur ses envies. Une des marques les plus renommées dans le domaine est Asphalte. A chaque nouveau produit mis sur le marché, il y a un questionnaire ultra-poussé en amont et des essayages en direct avec les clients pour ajuster les prototypes.
  • Apporter de la valeur grâce à du contenu long. Les clients en ont marre de ce qu’on appelle le “snack content”. Ils veulent un contenu avec une vraie valeur aujoutée où tu leur donnes des conseils. La marque Michel et augustin l’a très bien compris avec son blog ou elle propose pleins de recettes et d’astuces autour de la cuisine. Si tu veux toi aussi démarrer un blog je t’ai préparé des templates gratuits pour créer tes 1ers articles facilement.

Si toi aussi tu veux faire du contenu long, j’ai un outil gratuit pour créer tes 1ers articles de blog stoper le syndrome de la page blanche grâce à 3 modèles duplicables à l’infini.

    Si je devais résumer, l’opportunité à saisir aujourd’hui est de savoir remettre de l’humain dans sa démarche commerciale. Les personnes à qui tu vends tes produits ne sont pas des robots, mais bien des êtres vivants qui aiment interagir et ne pas se sentir comme des porte-monnaie sur patte. Si j’ai un seul conseil à te donner, tu dois tout miser sur la transparence et la proximité avec ton audience.

    L’e-commerce et la personnalisation

    La deuxième opportunité à saisir c’est bien sur l’e-commerce, mais en faisant mieux qu’un simple site vitrine. Et c’est là qu’entre en jeu la personnalisation. Ton client doit avoir l’impression de vivre une vraie expérience quand il arrive sur ton site et pas seulement de faire ses courses.

    Par exemple, Le slip Français propose de personnaliser ses slips en y ajoutant la broderie de ton choix. Sur le site de Nike (qui n’est bien sûr pas cher à mon cœur étant donné ses valeurs peu éthiques, mais qui a le mérite d’être très fort en marketing) tu peux personnaliser entièrement tes baskets. Couleur, matière, détails, tout peut être choisi à la carte et donne au client le sentiment d’avoir un produit unique.

    L’expérience utilisateur doit aujourd’hui être plus poussée qu’il y a quelques années en arrière, pour surpasser les avantages d’une boutique physique. Et les marques l’ont bien compris, avec l’arrivée de nouvelles technologies comme les essayages virtuels. Sur le site de Chanel, tu peux par exemple essayer ton rouge à lèvres confortablement depuis ton canapé.

    essayage rouge à lèvre Chanel
    Essayage virtuel de rouge à lèvre Chanel

    Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, l‘essayage virtuel est une pratique qui est en train de se démocratiser et peut être accessible même pour de petites marques de mode. L’application Daymode est une application de dressing virtuel qui met justement en avant des marques éthiques.

    application virtuelle d'essayage de vêtements Daymode
    application virtuelle d’essayage de vêtements Daymode

    Tu l’auras compris, si tu veux sortir du lot avec ta marque de mode, il ne va pas falloir faire un simple site d’e-commerce mais proposer une véritable expérience pour ton client.

    Les vêtements et textiles innovants

    Et rien de mieux qu’une expérience de fou avec des vêtements connectés et innovants.

    L’intégration de la technologie dans les vêtements est une autre opportunité de croissance prometteuse. Les vêtements intelligents, tels que les vêtements de sport connectés ou les accessoires intelligents, deviennent de plus en plus populaires auprès des consommateurs soucieux de leur santé et de leur bien-être. Selon un rapport de Research and Markets, le marché mondial des vêtements intelligents devrait atteindre 4,4 milliards de dollars d’ici 2024, offrant ainsi des opportunités de croissance pour les entreprises qui innovent dans ce domaine.

    La marque “Marie et Marie” propose par exemple des produits appelés “vêtements cosmétiques” grâce à la technologie CAREWEAR® qui encapsule des sérums bons pour la peau.

    Comme tu as pu le voir, il existe beaucoup d’opportunités à saisir sur le marché de la mode et de l’habillement. Cependant, il ne s’agit pas de te jeter sur la première opportunité, et c’est pour ça que je vais t’expliquer pas à pas comment faire TON étude de marché pour voir quelles sont les perspectives les plus intéressantes pour ta marque.

    Faire ton étude de marché : marque de mode

    Faire une étude globale du marché textile

    Je t’ai présenté le marché de la mode de manière très générale, il est maintenant temps de l’étudier en fonction de ton marché cible pour créer ta marque de mode en fonction des bonnes opportunités de marché.

    Le marché du textile et de l’habillement est un marché global, à l’intérieur de ce marché, il y a différents sous-marchés comme le sport, la grossesse, le prêt-à-porter féminin, la culotte de règle, la mode enfant…

    Pour étudier ces sous-marchés, je te conseille d’utiliser la méthode PESTEL qui consiste à regarder ce qui se passe sur ton marché dans différentes dimensions : l’économie, le politique, le social, la technologie, l’écologie et la législation.

    Tu dois analyser chacun de ces domaines en te demandant s’ils pourraient influencer ta marque de manière positive ou négative.

    Par exemple, si tu crées une marque de mode de culottes menstruelles, tu peux t’intéresser à différents sujets :

    • Côté social, quel est le rapport aux règles de ta clientèle cible ? Est-ce un sujet tabou ou banal ? Combien de femmes ont leurs règles en France ?…
    • Tu peux aussi voir si côté scientifique, il y a des innovations dans les textiles absorbants. Ou des normes à respecter en termes d’hygiène etc…

    L’objectif est de ratisser large pour trouver des opportunités et déceler aussi les risques à prendre en compte.

    Faire l’étude de tes concurrents

    Une fois que tu as fait cet exercice, il est temps de t’intéresser à tes concurrents directs.

    Attention à ne pas croire que tous les concurrents qui vendent le même produit que toi sont tes concurrents.

    Tes concurrents sont ceux qui vendent le même produit que toi, au même client que toi, dans la même gamme de prix et dans le même univers (univers défini de manière très large : le style de ta marque, tes valeurs…).

    Par exemple, mon client Bomolet, marque de running made in France, n’est pas concurrent de Nike qui n’a pas du tout la même cible ni les mêmes valeurs, même s’il vend aussi des tenues de course à pied.

    Pour faire l’étude de tes concurrents, je te conseille de faire un benchmark. Le benchmarking est un outil marketing qui consiste à analyser les marques suivant plusieurs critères définis à l’avance, afin de s’en inspirer et d’en tirer le meilleur parti.

    benchmark
    Exemple d’un benchmark pour une marque de lingerie

    Pour résumer, l’objectif est justement de savoir se situer sur un marché et potentiellement de déceler des endroits où il y a un manque sur le marché. 

    Rassembler les informations

    Une fois que tu as fait les exercices précédents, il est temps de rassembler toutes les informations pour te permettre de faire un plan d’action concret et trouver un moyen de te différencier sur ton marché.

    Pour cela, tu peux réaliser une analyse SWOT qui va te permettre de déceler les menaces externes, les opportunités externes, les faiblesses internes et les forces internes.

    Si on reprend la culotte de règles, voici l’analyse qu’on aurait pu faire :

    • Menaces : le marché commence à être très développé avec de grosses marques comme Réjeanne ou Sisters Republic. Même les grosses marques de fast fashion se mettent à développer des culottes à des prix très concurrentiels. Il faut donc que je trouve un moyen de me différencier de ces marques pour qu’elles ne soient pas mes concurrentes. Par exemple, je pourrais toucher une petite cible en me concentrant sur des culottes de règles post-partum, ou je pourrais me différencier en termes de style en proposant des culottes à motif.
    • Opportunités : étant donné qu’en France, on pense que les règles touchent environ 15,5 millions de femmes, on peut dire que le marché est énorme. Il pourrait être intéressant de s’attaquer à un public plus âgé, car pour le moment les marques se destinent surtout à des jeunes femmes. Pour cela on pourrait proposer un système de vente à domicile qui leur permettrait de voir les produits, plutôt qu’uniquement un site d’e-commerce.
    • Faiblesses : étant donné que je n’ai aucune notion de marketing, il serait par exemple intéressant que je me forme grâce à une coach ou une formation en ligne ou bien que je délègue à un free-lance.
    • Forces : étant donné que je suis diplômée en modélisme je n’ai pas besoin de sous-traiter toute la partie développement produit, je peux tout faire moi-même et supprimer des coûts. J’ai aussi un certain franc-parler qui va me permettre de parler assez facilement du sujet des règles sur les réseaux sociaux.

    Comme tu le vois, cette technique permet vraiment de prendre en compte l’ensemble de ton projet et surtout de te donner des idées concrètes pour t’insérer sur le marché de l’habillement de manière originale.

    Pour conclure, j’espère que cet article t’aura permis de trouver de nouvelles perspectives et opportunités de croissance pour ta marque de mode.

    Si tu te sens encore un peu perdu et que tu ne sais pas comment appliquer cette méthode de l’étude de marché sur ton propre projet, j’ai créé une formation complète “Modulab” qui te permet de le faire. 

    Formation modulab pour apprendre à créer sa marque de mode éthique
    Formation modulab pour apprendre à créer sa marque de mode éthique

    Même si tu pars de 0 et que tu ne connais rien à l’industrie de la mode.

    • Crée la collection de vêtements de tes rêves. 
    • Fais un métier qui a du sens pour contribuer de manière plus juste au monde et faire un pied de nez à la fast fashion.
    • Trouve facilement tes premiers clients grâce à une campagne de crowdfunding.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour en haut