Le polyester

Août 9, 2023 | Lexique : matière

Le polyester : le satan de la mode éthique

Le polyester est le roi des fibres chimiques, puisqu’il représente 70% des fibres chimiques employées dans la confection textile de vêtement d’après le livre “Le vêtement” de M.N Boutin-Arnaud.
 
Il est classé dans la catégorie des matières dites synthétiques, contrairement au lin et au coton qui sont des matières naturelles, et la viscose qui est une matière artificielle.
 
C’est-à-dire que c’est un polymère fabriqué totalement chimiquement à partir de dérivé de pétrole, contrairement par exemple à la viscose qui est aussi une fibre chimique mais dans la catégorie des artificiels car elle a recours à des composants 1ers d’origine naturelle (= cellulose de bois) que l’on va ensuite transformer chimiquement.

Les propriétés du polyester

Le polyester a les propriétés suivantes :

  • Résistance accrue à la flexion, aux attaques chimiques, aux insectes et à l’abrasion, ce qui les rend idéal pour une utilisation technique comme le sport ou les vêtements professionnels.
  • Entretien facile car ils sont solides, se lavent en machine et sont infroissables.
  • Multi-usage et pas chère, on le retrouve dans l’ensemble des marques de prêt à porter, tout secteur confondu ainsi que dans la literie, l’ameublement et les applications industriels (ceinture de sécurité par exemple).
  • Le gros défaut du polyester est souvent d’être électrostatique, encore plus quand il est de mauvaise qualité.
  • Contrairement à ce qu’on pense parfois le polyester ne permet pas une bonne élimination de l’eau tel quel la transpiration. Il retient les odeurs. Quand il est utilisé dans le sport, il est donc souvent mélangé avec d’autres fibres, ou utilisé avec des mailles aérées et traité pour éviter les odeurs. Les marques plus haut de gamme préféreront l’utilisation du polyamide.
short pomecha homme sport
short pomecha homme sport
polyester plastique

Comment reconnaitre le polyester ?

Et c’est parti, transformez-vous en apprenti chimiste. Munissez-vous d’un briquet et faite brûler ou plutôt fondre votre échantillon de tissu. Si c’est du polyester, cela va sentir une odeur désagréable de plastique, et le tissu va fondre au lieu de brûler.
 
Au toucher c’est une matière assez souple et fluide qui a tendance à briller quand elle est de mauvaise qualité.

La fabrication du polyester

On part de deux carbones d’hydrogène dérivés du pétrole ou de la houille, puis on les transforme via un phénomène de polycondensation en une patte blanche que l’on va faire fondre.
 
On va ensuite faire passer la texture dans une filière pour former des filaments (un peu comme quand tu jouais à faire des pâtes avec ta machine à pâte a modelé). On fait ensuite refroidir les fils pour les solidifier.
Le filament encore plat à ce stade va subir des opérations et traitements pour le texturer et lui donner douceur, et volume.

Le satan de la mode éthique 🔥🔥🔥

L’industrie du textile utilise chaque année 342 millions de barils de pétrole pour fabriquer des tissus synthétiques dont le polyester en est majoritairement la cause.
 
Le pétrole comme tu le sais est une ressource non renouvelable et polluante car elle demande de lourd traitement chimique.
 
La gestion de la fin de vie des vêtements en polyester est aussi très problématique. Ils se retrouvent dans des décharges à ciel ouvert du tiers-monde, et contrairement aux matières naturelles, les polyesters ne se biodégradent pas.
 
Le polyester est dangereux pour l’homme et pour la planète ! Il est a bannir pour ta marque éthique.
 
Néanmoins, tu peux utiliser du polyester recyclé mécaniquement ou chimiquement qui est plus écologique que le polyester conventionnel puisqu’il est fait à partir de déchets plastiques ou vieux vêtements.
 
Cependant le problème de base reste le même : le plastique est une matière énergivore, épuisable et qui pollue notre planète. D’après l’ADEME 1400 tonnes de microparticules de plastique sont rejetées dans les océans suite au lavage de nos vêtements en matières synthétiques.
 
Ce que je conseille à mes clients c’est d’avoir recours au polyester recyclé uniquement s’ils n’ont pas d’alternative. Par exemple, c’était le cas avec mon client de la marque de sport engagée Bomolet. Pour avoir une matière technique qui réponde aux critères qu’on s’était fixés (usage pour faire de la course à pied), on a dû garder une matière synthétique recyclée.